Dans l’univers des cryptomonnaies, il existe différents mécanismes qui permettent aux acteurs de gagner de l’argent. La plupart de ces dispositifs coûtent parfois très cher et certains n’apportent pas les résultats escomptés. Ces dernières années, un tout nouveau mécanisme peu énergivore et facile d’accès, a vu le jour. Il s’agit du staking. En quoi consiste-t-il en cryptomonnaie. Voici ce qu’il faut savoir.

Le staking, un dispositif pour engendrer un revenu passif

Le staking est une technique qui consiste à immobiliser des cryptomonnaies sans contrat intelligent. C’est une manière de contribuer aux divers processus qui ont lieu sur une blockchain. Les utilisateurs qui participent à ce processus bénéficient ensuite d’un revenu fixe non négligeable grâce aux cryptos stockés via le staking. Il y a également d’autres avantages attendus.

Le staking est assez similaire au minage, mais les gains sont générés sur des périodes relativement courtes. Aujourd’hui, la technique du staking est de plus en plus plébiscitée, car elle ne nécessite aucun matériel encore moins de connaissances particulières. De nombreuses plateformes spécialisées proposent aujourd’hui cette technologie qui nécessite peu d’énergie. En plus d’être à la portée de tous, le mécanisme du staking jouit d’un principe de fonctionnement tout simple qui permet de rendre libre financièrement n'importe qui.

Comment fonctionne le staking ?

Pour utiliser le staking, il faut se servir de certains de vos cryptomonnaies, car ce ne sont pas toutes les monnaies virtuelles qui en sont adaptées. Le staking permet notamment au participant de sécuriser le réseau en bloquant ses actifs en partiel ou en intégralité. Il est même possible de faire du staking dit « liquide » au niveau de certains réseaux. Cela signifie qu'il ne sera nullement nécessaire de bloquer des jetons. À tout moment, vous pourrez éventuellement les récupérer.

C’est ainsi qu’en retour, en tant qu’utilisateur de ce mécanisme, vous percevrez sous forme d’intérêts, diverses récompenses. L’objectif du staking s’inscrit dans la même lignée que celui du minage de cryptomonnaies. Il s’agit principalement de la sécurisation des transactions sur le réseau. Si dans le minage, les données sont traitées grâce à un matériel puissant et très énergivore, il en est tout autre quand il s'agit du starking. En effet, la résolution de calcul est faite grâce aux cryptomonnaies elles-mêmes qui perçoivent ensuite une commission. Aujourd’hui, la technique du staking est considérée comme une solution d’avenir dans l’univers des blockchains.

Où staker des cryptomonnaies ?

Pour faire du staking de cryptomonnaies, il faut se rendre sur les plateformes spécialisées. Dans ce cadre, l’enseigne la plus prisée est Binance qui représente actuellement le leader mondial du secteur. L’avantage de cette plateforme, c’est que :

  • elle ne réclame aucun frais de dépôt ;
  • il y a un large choix de cryptomonnaies pour staker ;
  • vous pouvez également bénéficier d’une formation sur-mesure, etc.

À côté de Binance, la plateforme Zengo est également très réputée dans le cadre du staking. Vous pourrez facilement y acheter du bitcoin ou de l’ether et staker avec des rendements optimaux. La plateforme possède également une application mobile simple et intuitive. Zengo propose aussi le lending, l’alternative au staking. Quelle que soit la plateforme visée, il est recommandé, avant tout de se familiariser avec les instruments associés au staking.